Julie
Yalalaïayou ! Qu'est-ce que c'est chouette de réviser ses partiels !
Je passe tellement de temps à bosser que j'en oublie que j'ai un blog, tiens !

Après quelques jours d'absence, me revoilà donc :). Je souhaitais revenir sur un évènement qui m'a tout particulièrement marquée, et ce en vous faisant découvrir un petit article que j'ai lu récemment dans le Point.



Frédéric Mitterrand et Céline
La "brute" et l'antisémite

Peut-on différencier un homme de son oeuvre ?

"Peut-on être un bon ministre de la Culture quand on a eu une "Mauvaise vie" ? Sans doute. Le livre qu'il consacra à ses amours tariféees a touché. Ce Mitterrand-là a le remords talentueux. D'ailleurs, le penchant n'est pas un crime - les jeunes gens n'ont-ils pas le droit de se vendre ? Peut-on alors être un grand cinéaste quand on a, comme Polanski, violé une gamine il y a trente ans ? Évidemment. Frédéric Mitterrand a donc tonné que "la place d'un ministre de la Culture est de défendre les artistes de France" (au fait, pourquoi seulement de France?...). Il faudrait voir à ne pas confondre l'homme et l'oeuvre. En bonne logique, on pourra donc cette année célébrer la mort, en 1961, d'un immense écrivain, Céline, même s'il a longtemps éructé un antisémitisme hystérique. Eh bien, non. On absout les écarts sexuels (même condamnables), mais on ne saurait pactiser avec l'antisémitisme. Céline pensait comme un monstre, tant pis s'il écrivait comme un génie. Alors, rétropédalage : le bon ministre bannit Céline du catalogue des "célébrations annuelles". On respire. Lui aussi : quand il déplorait qu'on désigne sa chère Tunisie comme une "dictature univoque", il taisait que Ben Ali lui en avait offert le passeport. Il a dû reprendre sa plume. Pour exprimer ses "regrets". C'est ce qu'il fait le mieux."

Émilie Lanez, le Point


des poutous !

2 Responses
  1. merci pr ton com juli
    c genti
    bonne journee a toi
    bisou


  2. Kitschmoog Says:

    Mea Culpa pour un Oxymore ! et puis quoi encore !


Enregistrer un commentaire

A la pêche aux idées farfelues... !