Julie
Source de l'image ici

La découverte de la philosophie en terminale a constitué un tournant radical dans ma façon de penser et de voir le monde. Elle a en effet apporté des mots à ce que j'appréhendais jusque là de façon très enfantine et intuitive; elle m'a aussi permis de me poser de vraies questions, précises et correctement formulées, permettant la naissance de pistes de réponse.
Cette étape m'a permis, j'en suis convaincue, d'apprendre à mieux me connaître. En effet, toucher du doigt les questionnements qui m'habitent, pouvoir mettre des mots dessus, c'est aussi essayer de comprendre pourquoi ces questions me tourmentent.
Et parmi ces questionnements se trouve la relation entre le corps et l'esprit.
Alors oui, je sais, ça fait sans doute un peu prétentieux de dire que ce genre de questions me préoccupe, mais oui, malheureusement, c'est le cas. Et comme la plupart des problématiques philosophiques sont insolubles, c'est-à-dire qu'on ne peut y répondre de manière scientifique, de manière objective, eh bien je suis mal barrée : me voilà condamnée à me poser les mêmes questions sans arrêt.
Bien sûr, il existe des pistes de réponse, et c'est d'ailleurs pour cela (entre autres) que j'ai choisi d'étudier la psychologie. Je guette ainsi, au détour d'un cours ou d'une lecture, des informations, des réflexions portant sur cette problématique.
C'est en "feuilletant" le magazine "parce que", un superbe magazine dessiné en ligne, que je suis tombée sur un article intitulé "Quand les muscles s'en mêlent" (page 35). Cet article, particulièrement intéressant, traite d'une technique encore peu connue en France : il s'agit du test musculaire. Ce test permet d'instaurer un dialogue entre les mots, la parole et la réponse corporelle, et de remonter ainsi aux sources psychiques d'un trouble physique. En effet, le corps a une mémoire, et pour se libérer de cette mémoire un peu trop prenante ou bien pour se rappeler à notre conscience, il exprime à sa façon les traumatismes psychiques qui se sont peu à peu accumulés. Le corps est donc en quelque sorte la parole de notre inconscient.

Tout ça est vraiment passionnant : je vous invite vivement à aller lire l'article.
N"hésitez pas à poster des commentaires pour me dire ce que vous en pensez :)


PS : Il n'y a bien aucun lien entre l'image et l'article : je trouvais simplement cette photographie belle, j'ai donc voulu vous la faire partager. D'ailleurs, si elle vous plait aussi, je vous invite à aller faire un tour sur le blog "les archives d'un couple amoureux", qui propose un univers très bucolique crée à partir d'une compilation de photographies ou de dessins marquants.


Bonne soirée les petits caribous !
0 Responses

Enregistrer un commentaire

A la pêche aux idées farfelues... !